Il semblerait que vous ayiez été déconnecté. Se reconnecter :

Identifiant ou mot de passe invalide

Je me connecte

L’écologie est-elle plus féminine que masculine ? 70 % des femmes, et 59 % des hommes ayant participé à l'enquête "Il est temps" estiment que l’urgence est maximale en matière d’écologie.


Cet écart d’environ dix points se retrouve sur la quasi-totalité des questions d'environnement. Les pratiques quotidiennes (l’alimentation, la consommation, le traitement des déchets) évoluent plus vite chez les femmes que chez les hommes. Dans la sphère publique, celles-ci se révèlent plus militantes et soucieuses d’une transformation sociétale. Elles questionnent également davantage le fait de faire des enfants, mais cela n’est plus une évidence pour une grande majorité de participants, hommes et femmes confondus. Au-delà de l’écologie, les femmes sont également plus concernées par les questions de racisme et de genre que les hommes. Subir une forme de domination sociale pourrait-il renforcer la sensibilité aux inégalités et aux enjeux climatiques ?

 

 

La série : Mêlant infographies, archives et interviews, cette série met en scène les résultats de l’enquête participative "Il est temps" sur la perception de l'écologie par les Français et les Allemands. 



Pour aller plus loin

Vidéos associées

Filtres

croix de fermeture

Matières

Critères vidéos

Sources