64min.

Ils étaient les Brigades Rouges [2/2]

La révolution n'est pas un dîner mondain

Description

Ici c’est la montée du conflit ouvert avec l’État, semé d’assassinats, d’attaques par balles de personnages hauts placés et, comme inévitable, la guerre frontale : l’enlèvement d’Aldo Moro, président de la Démocratie Chrétienne. 

Le détail de l’enlèvement, de la détention et du procès que les Brigadistes font à Aldo Moro montre un groupe en train d’essayer d’avoir le statut d’ennemi, la volonté d’être en guerre avec l’État italien. Celui qui portera le coup fatal à cet enlèvement est le pape, qui par sa demande de reddition sans condition empêche in fine toute négociation, ce qu’Aldo Moro avait parfaitement compris et qui aboutira à sa mort.

 

 

La série : Ils avaient entre 20 et 30 ans. Originaires de Rome, Bari, ou Reggio Emilia, ils travaillaient pour la plupart en usine, mais certains étaient étudiants. Ils formaient les Brigades rouges (BR), organisation révolutionnaire née à Milan en 1970 et prônant la lutte armée. À Rome, le 16 mars 1978, certains ont participé à l’enlèvement d’Aldo Moro, dirigeant de la Démocratie chrétienne (DC) et symbole de l’État italien, avant de l’enfermer pendant cinquante-cinq jours dans une “prison du peuple”. Les BR exigent, en échange de sa libération, celle de treize militants prisonniers. Mais à l’époque du compromis historique entre la DC et le Parti communiste, le gouvernement ne cède pas. L’otage est exécuté. Cet événement traumatique pour toute l’Italie sonne le glas d’un mouvement qui voulait imposer la révolution par les armes.
Quarante années ont passé depuis et les ex-brigadistes ont pour la plupart purgé leurs peines de prison. Aujourd’hui, ils ont repris une activité professionnelle et ont accepté de raconter leur expérience au documentariste Mosco Levi Boucault. Alors qu’une militante de gauche anonyme resitue leurs témoignages dans le contexte de l’époque, ils se souviennent... De leur enfance à leurs années d’apprentissage, de leurs luttes syndicales à leur engagement corps et âme dans les Brigades rouges, quatre parcours personnels dessinent une histoire collective. Ce ne sont ni des fous ni des martiens, explique le réalisateur, mais des Italiens ordinaires, fils de paysans ou d’ouvriers, qui avaient 20 ans dans les années 1970 et se sont engagés dans un combat meurtrier contre l’État. Un film captivant sur l’histoire complexe des “années de cuivre” (selon le mot de l’écrivain Erri De Luca) en Italie.

Fiche technique et artistique

  • Réalisateur : Mosco Levi Boucault
  • Producteurs : Arte France, Zek 
  • Année : 2011
  • Nationalité : France

Versions disponibles

Audio

Français, Allemand, Anglais

Sous-titre

Français, Allemand

Transcription

Aucun.e

Accompagnements pédagogiques

Qu’est-ce que les dossiers thématiques ?
Qu’est-ce qu'une fiche pédagogique ?

1 dossier thématique

Thumbnail for Festival AUGENBLICK 2023 X Educ'ARTE pour le meilleur du cinéma germanophone

Dossierthématique

Festival AUGENBLICK 2023 X Educ'ARTE pour le meilleur du cinéma germanophone

Pour aller plus loin

Thumbnail for Le Dessous des cartes - Italie : un laboratoire européen
12min

Le Dessous des cartes - Italie : un laboratoire européen

Thumbnail for Corleone, le Parrain des Parrains - La chute
52min

Corleone, le Parrain des Parrains - La chute

Thumbnail for Corleone, le Parrain des Parrains - Le pouvoir par le sang
52min

Corleone, le Parrain des Parrains - Le pouvoir par le sang

Thumbnail for Ils étaient les Brigades Rouges [1/2]
1H

Ils étaient les Brigades Rouges [1/2]