69min.

Le procès - Prague 1952

À l’origine du livre "L’aveu" d’Artur London

Description

Au travers d’archives récemment exhumées et de poignants témoignages, une reconstitution abyssale du procès de Prague en 1952, à l’origine du livre "L’aveu" d’Artur London, adapté à l’écran par Costa-Gavras.

À Prague en 2018, des ouvriers découvrent, dans un entrepôt abandonné, des bobines de film qui y avaient été dissimulées depuis la chute du mur de Berlin : les images glaçantes d’effroi du procès Slansky, tournées à l’époque à des fins de propagande. En 1952, en pleine guerre froide et au sommet d’une terreur stalinienne imprégnée d’antisémitisme, quatorze hauts dirigeants du régime communiste, juifs pour la plupart, déclarés "traîtres trotskistes-titistes-sionistes", sont accusés de conspiration contre l’État. Parmi eux, Rudolf Slansky, ex-secrétaire général du Parti et ami du président Klement Gottwald, qui précipitera sa chute ; Artur London, ancien brigadiste international et membre de la Résistance française rescapé des camps ; et le brillant économiste Rudolf Margolius. Par la torture et les menaces, lors d’un macabre simulacre de justice méthodiquement mis en scène, ces hommes sont contraints à faire l'aveu public de leur culpabilité, récitant par cœur des crimes imaginaires et appelant à une sentence. À quoi pensent-ils lors de cette descente aux enfers qu’ils cautionnent officiellement ? Onze d'entre eux seront condamnés à mort et pendus.

Mensonge devenu loi 
À partir de ces archives exceptionnelles récemment restaurées et d'une plongée dans celles de l’omniprésente police secrète, mais aussi au travers de leur correspondance, Ruth Zylberman retrace la trajectoire complexe de ces trois hommes, et recueille le témoignage poignant de leurs familles brisées. À l’heure de la dictature du prolétariat dans des démocraties populaires satellites du grand frère soviétique, ces communistes, aveuglés par leur dévotion à un Parti "qui ne se trompe jamais", ont été détruits par le monstre qu’ils ont contribué à créer. Dans un monde ravagé par l’indistinction délétère entre vérité et mensonge, celui-ci, devenu loi, parvient à subvertir, au-delà même du champ politique, les liens élémentaires de la société humaine. En reconstituant, avec une rigoureuse précision, ce procès, trame du livre L’aveu d’Artur London adapté à l’écran par Costa-Gavras, Ruth Zylberman met au jour les mécanismes d’une dérive abyssale aux échos contemporains.

Fiche technique et artistique

  • Réalisateur : Ruth Zylberman
  • Producteurs : ARTE France, Pernel Media 
  • Année : 2021
  • Nationalités : France, Russie

Versions disponibles

Audio

Français, Allemand

Sous-titre

Français, Allemand

Transcription

Aucun.e

Accompagnements pédagogiques

Qu’est-ce que les dossiers thématiques ?
Qu’est-ce qu'une fiche pédagogique ?

1 fiche pédagogique

Thumbnail for Fiche pédagogique - La justice

Fichepédagogique

Fiche pédagogique - La justice

Pour aller plus loin

Thumbnail for Histoire par l'image - L’affiche rouge
4min

Histoire par l'image - L’affiche rouge

Thumbnail for Faire l'histoire - La main de justice ou la main du pouvoir
17min

Faire l'histoire - La main de justice ou la main du pouvoir

Thumbnail for Les enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe
1H30

Les enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe

Thumbnail for Le procès de Nuremberg
1H30

Le procès de Nuremberg

Thumbnail for Le procès d'Emma Bovary
52min

Le procès d'Emma Bovary